Damien-Paul Gal

Plastic Artist

S’il était né au début du XXè siècle, Damien-Paul Gal aurait sans doute été surréaliste. Dans les années 1960, il aurait pu être un activiste, à la manière de Jean-Jacques Lebel, inventer le happening, côtoyer les avant-gardes. Mais si on lui pose la question, il aurait sans aucun doute préféré naître à New York dans les années 70 et se frotter au pop art, à Andy Wharol et à Jean-Michel Basquiat. Seulement voilà, il est né en Bretagne et s’il vit et travaille à Bruxelles, ce n’est pas forcément la faute à Magritte. On peut en tout cas trouver dans son interrogation « Dans Quel monde Vuitton ? » qui orne nombre de ses œuvres, une manière de filiation avec le célèbre « Ceci n’est pas une pipe» de l’artiste belge. Travailleur acharné, se colletant à toutes les techniques, peinture, sculpture, collages, performances, et à tout autant de matières, plastique, cuir, métal, papier, Damien-Paul Gal présente toutes les facettes de l’artiste protéïforme du XXlè siècle.

If he had been born at the beginning of the 20th century, Damien-Paul Gal would undoubtedly have been surrealist. In the 1960s, he could have been an activist, like Jean-Jacques Lebel, inventing the happening, rubbing shoulders with the avant-garde. But if you ask him, he would no doubt have preferred to be born in New York in the 1970s and rub shoulders with pop art, Andy Wharol and Jean-Michel Basquiat. But he was born in Brittany and if he lives and works in Brussels, it’s not necessarily Magritte’s fault. In any case, we can find in his question “Dans Quel monde Vuitton”, which adorns many of his works, a way of relating to the Belgian artist’s famous “Ceci n’est pas une pipe”. Hard worker, sticking to all techniques, painting, sculpture, collages, performances, and to just as many materials, plastic, leather, metal, paper, Damien-Paul Gal presents all the facets of the proteïform artist of the XXth century.

Shop of Damien-Paul Gal