C’est l’élan d’une ville qui veut vivre malgré tout by Joséphine Parenthou

50,00150,00

C’est l’élan d’une ville qui veut vivre malgré tout (août 2019).

Sur les hauteurs d‘un immeuble de Geitawi que nous visitions, pensant que nous pourrions
le louer pour monter notre résidence artistique. Les couleurs de fin de journée viennent
accentuer le gris des pierres et leur donner les lettres de noblesse qu’on leur refuse en
journée. Paradoxale, Beyrouth n’a pas envie de mourir, elle essaie encore et encore, comme
ses habitants.
Analog photograph, Canon AE-1 program, 50mm f/1.8, Kodak Portra 400.

Reproduction on A5/A4/A3 FineArt Paper

Effacer

Informations complémentaires

Tirage

A5 (148x210mm), A4 (210 x 297mm), A3 (297 x 420mm)